Le Mali ne semble pas encore hors d’atteinte. Une menace plane dans l’air !!!

Dans le présent chapitre, nous mettons les nouvelles autorités dirigeantes et le peuple malien en garde non à propos des derniers évènements mais plutôt d’un avenir qui semble incertain vu le ciel astral du pays.

Nous ne nous référons pas aux considérations politiques ni aux informations sociales. Nous nous appuyons principalement sur des calculs et données que nous recueillons du ciel du Mali et des cieux de certaines régions.

Tout ce que nous allons vous étaler ou vous dévoiler sinon vous prédire ne sont pas des évènements inévitables au point de créer une quelconque panique. Si panique il y’aura, faudra-t-il rester sereins et calmes pour pouvoir se tirer d’affaire sans trop de dégâts.

Et tous ceux que nous allons vous dire ne sont pas des paroles bibliques ou coraniques entre autres. Ils sont seulement de simples avertissements et prenez-les comme tels. Après cet avertissement, nous allons mettre à jour ce qui semble attendre le Mali ou à quoi le Mali pourrait s’attendre non loin de la chute de l’ancien chef de l’état.

Nous nous réservons de définir ou de préciser la date exacte. En tous les cas c’est prévisible sans trop tarder. Il semble y avoir quatre hauts responsables africains ou au sommet de certains états appuyés par un haut responsable étranger qui seraient en ce moment même où nous écrivons ces lignes, de mettre un plan machiavélique et sanguinaire contre le peuple malien et les nouvelles autorités dirigeantes.

Il est question de l’exfiltration de l’ancien président du pays pour un quelconque motif pour ensuite provoquer un soulèvement populaire de grande envergure pour soutenir sinon exiger le retour de Ibrahim Boubacar Kéita (IBK) au pouvoir. Des groupes de mercenaires étrangers pourraient se trouver dans la danse.

Des armes sophistiquées pourraient faire entendre leurs crépitements. Si les autorités n’y prennent pas garde, le Mali pourrait bientôt devenir une poudrière et un vaste champ de désolation. A défaut, il y‘aura un « contre-coup d’état » toujours dans le même dessein.

Au lieu que le pays devienne un havre de paix (comme le peuple s’y attendait), il pourrait tout au contraire devenir un RWANDA bis. Si nous regardons toujours de très près les étoiles et les calculs y afférents, on pourrait conclure que rien n’a encore été fait au Mali jusqu’en ce moment-ci. L’ancien président pourrait revenir malgré toutes les déclarations et confidences qu’il aurait faîtes et sa fameuse « lettre de démission ».

L’écartement d’IBK du pouvoir pourrait bien être un leurre. Il semble à l’attente de ses salvateurs. Son éviction du pouvoir paraît trop beau pour être vrai !!! Enfin tout concourt à nous dévoiler comme s’il lui fallait ce saut pour revenir en force et s’imposer pour suffisamment longtemps. Nous prenons encore le temps de vous dire que nos prévisions ne sont pas irrévocables.

Nous prenons seulement la juste mesure de nos connaissances pour les exposer dans le seul but d’apporter notre pierre à la construction des édifices nationale et internationale. Puisse Dieu Bénir toutes les nations !

Pr. Ousmane Jibhala KÉITA

Tél : (+223) 66713105

 

 229 total views,  2 views today

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *