Quel homme choisir pour un bon foyer ?

L’Homme bien que doué d’intelligence et de virilité dans un sens général, offre le plus souvent l’impression d’être un animal n’obéissant qu’à ses sens plutôt qu’à sa raison. Il suit ce que lui dicte ses pulsions, ses désirs. Au cours de nos recherches et observations dans le domaine surtout ésotérique, nous avons eu la nette constatation que la femme est plus forte que l’homme dans la quête de ses besoins en général. L’homme réfléchit beaucoup plus mais s’adonne facilement à la paresse à cause d’un esprit de suffisance, d’une tentation plus grande à réaliser beaucoup plus facilement ses désirs. Enfin, croyant que rien ne peut plus lui échapper, il échoue au dernier moment à deux doigts du but à atteindre. C’est ce comportement issu d’un manque d’attention qui est l’une des causes qui font que l’homme échoue. Et c’est toujours le même sentiment d’échec à répétition qui fait que la plupart des hommes devient lâche, négatif ou indécis. Ces quelques traits suffisent à mettre ou à faire descendre un homme jusqu’au plus bas de l’échelle sociale.

Ce genre d’homme ne peut en aucun cas être un bon chef de famille au sens positif le plus large. En conséquence une femme soucieuse de son avenir ou de celui de ses enfants (si elle en a), ne souhaiterait jamais avoir comme partenaire, époux ou compagnon un tel homme au caractère léger et fragile (le ferait-elle peut-être pour ses avoirs). Ce qui vient d’être dit est seulement du point de vue des traits qui caractérisent l’homme qui ne peut pas faire un bon foyer. Et une femme normale n’aime guère un homme au petit caractère fuyant. C’est en vérité deux êtres de sexe opposé de façon générale qui peuvent fonder un bon foyer. Ils peuvent avoir les mêmes traits de caractère et se comprendre pour donner quelque chose de positif mais l’idéal serait les sexes soient opposés ne serait-ce que pour une harmonie naturelle.

Que faire pour qu’un homme soit à la hauteur ?

Il y a parfois des cas où il est difficile de faire marche-arrière dans un ménage. Autrement dit quand le couple semble avoir atteint un point de non-retour. Des enfants sont là, les réalités ne sont plus celles d’avant. On cherche désespérément  une porte de sortie, rien à faire ! Alors quels moyens chercher après avoir épuisé presque toutes ses ressources de séduction et bien d’autres ressources morales, intellectuelles, physiques entre autres. Alors, il resterait une dernière ressource, le recours ultime : la pratique magique qui fait presque toujours sortir l’homme de ses gongs, pour le rendre plus amoureux spirituellement afin de le responsabiliser davantage et dans le même temps l’enrichir sexuellement : il s’agit d’une connaissance pratique magique assez poussée sur la fiente d’âne et du fiel d’un cheval blanc (que beaucoup utilise sans une connaissance précise et claire). Il faut savoir à quel moment exact du mois lunaire et du jour qui précise la montée de la chaleur dans le corps des dits animaux. Cela, nous en donnerons les secrets ailleurs.

Impuissance sexuelle et virilité

Puisque nous savons que les êtres en général et l’Homme en particulier vivent dans un monde à deux pôles ou un monde à deux caractéristiques essentielles comme le jour et la nuit ; le soleil et la lune ; le positif et le négatif ; l’homme et la femme parmi bien d’autres exemple typiques. Nous-nous voyons dans l’obligation (par devoir) de donner quelques directives à la femme afin de l ‘amener à faire un choix exemplaire parmi les hommes quand il s’agit de la vilité puisqu’il y a des signes qui ne trompent pas. Tels la poitrine large et velue parcourant le beau milieu du ventre jusqu’au pubis ; la moustache, les favoris sans omettre un regard qui vous pèse non par peur, mais simplement par sentiment de faiblesse à tenir tête à une personne qui possède un tel regard de lion. Mais il faut prendre tout d’abord en considération la voix. Si l’homme a une voix qui n’est pas efféminée et qui vous attire l’attention par ce qu’elle semble s’imposer sans hésitation et pas trop rauque.

Si on ne rencontre même pas la moitié de ces signes sur un  homme, on peut le choisir pour d’autres traits de caractère mais la déchéance sexuelle sera toujours au rendez-vous tôt ou tard. Si ce ne sont pas les conséquences d’accident ou de maladie qui auraient provoqué cela chez un homme, alors il devient plus facile d’y remédier. Si, il est dit et sage que nous devons choisir par amour, veillons à ce l’objet de cet amour soit sain et non porteur de chagrins, de déboires ou de malheurs à venir. Attention ! Un homme au corps athlétique n’est pas synonyme de virilité ou de santé spirituelle. Il est incontestable que dans ce cas la santé peut être corporelle et peut-être physique sans pour autant échapper à une impuissance sexuelle même grave. Heureusement que la nature est là pour nous venir à la rescousse !

Il y a une autre forme d’impuissance sexuelle qui est celle d’un minuscule bout de sexe. Il y a également le sexe qui jouit à la vitesse d’un coq. Il y a plusieurs formes d’impuissance sexuelle chez l’homme, même des impuissances dues aux maléfices. Notons que les cas d’impuissance compliquée échappant aux remèdes sont rares voire inexistants, si le sexe n’est pas totalement absent ou coupé pour faire place au vide. A présent nous avons mis la distinction entre les deux cas : l’impuissance naturelle et celle provoquée ; le genre qui peut être guéri et celui qui parait insolvable.

 1,285 total views,  1 views today

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *